Top

Le Viewer Relationship Management

bando-41

Avec l’utilisation massive du ‘rich media‘ et en particulier de la vidéo sur des plateformes telles que YouTube et Dailymotion, la production audiovisuelle B2B se heurte à la gestion d’une masse informe et anonyme d’internautes qui rend difficile une approche ROIste.

Les limites de YouTube pour le B2B

Si YouTube a considérablement abaissé la barrière à l’entrée pour la diffusion de programmes audiovisuels, les statistiques qu’il offre aux éditeurs sont bien trop frustres pour satisfaire une démarche B2B classique, et ne conviennent qu’à des démarches B2C visant de larges audiences.

YouTube,
tout aussi révolutionnaire qu’il soit,
n’est pas ici la solution.

Un CRM pour diffuseur de Rich Media

Si vos contenus ne sont adressés qu’à une cible ultra qualifiée, les 1500 vues annoncées par YouTube ne vous seront d’aucune utilité. Au sein de la plateforme de diffusion SoMeTank™ de Webcastory, ces 1500 vues correspondent à autant de membres, de profils détaillées, d’opportunités de rencontre et d’invitation à collaborer autour de contenus innovants.

Cette approche CRM d’une plateforme de vidéo en ligne est le cœur de l’innovation proposée par Webcastory à ses clients. Elle permet de déplacer l’éternelle problématique du ROI dans le domaine du CRM où il est infiniement mieux maitrisé que dans les médias sociaux.

Le Social CRM

Mêler CRM et webTV B2B, c’est plus qu’une fonctionnalité, c’est un impératif pour aborder la webTV.
En savoir plus

Un CRM pour Rich Media B2B