Top

Historique

bando-57

Créé en 2003, Webcastory a aujourd’hui dix année d’expérience de la webTV dans l’univers du B2B.

Spécialistes de la webTV depuis 2003, Webcastory s’est rapidement orienté vers le monde de la communication B2B dans lequel nous avons conquis une position d’avant gardistes, tant sur le plan technologique qu’éditorial.

Ces dernières années, les expérimentations destinées à intégrer la télévision 
dans le web social se sont contentées d’ajouter des composantes sociales en bout de chaîne, typiquement à l’aide de Facebook ou de systèmes similaires, afin de générer des interactions entre téléspectateurs et, plus récemment avec l’apparition de la SocialTV, entre téléspectateurs, producteurs et diffuseurs de contenus. Mais jusqu’ici, les téléspectateurs ont été tenus à l’écart de la phase préalable de création des contenus.

Webcastory brise la chaîne de production traditionnelle afin d’intégrer les téléspectateurs 
dans une logique collaborative. Ces derniers sont invités à participer tout au long des étapes de la production d’un programme. Il ne s’agit pas tant de socialTV que de webTV collaborative.

schema-tv-socialtv-webtvcollab

 

Ce mode de production du savoir, 
dont l’émission TV n’est qu’un produit intermédiaire servant à alimenter 
une conversation continue, s’applique à merveille à des logiques B2B, où il permet aussi bien d’accompagner des opérations de prospection commerciale que de mettre en place une démarche d’open innovation.

En B2B, l’implication d’une marque au sein d’un process éditorial, qui offre aux partenaires, clients et prospects une place de  premier plan, est l’une des pistes les plus prometteuses de la vague actuelle du brand content, où la marque est au cœur des dynamiques conversationnelles.

En interne, la mise en place de ce processus de co-création de contenu se traduit par une accélération du partage des connaissance, une multiplication des rencontres constructives, une valorisation des équipes et permet de s’assurer d’un dialogue continue au sein de l’entreprise.

 

La télévision, un outil culturellement parfaitement assimilé

L’utilisation de la vidéo, un média dont les usages sont bien ancrés 
dans la société d’aujourd’hui, permet de bénéficier tant de l’effet «visibilité» 
qui booste l’envie de participer de tous, que de l’effet «média», 
qui en entreprise valorise l’initiative et les compétences ainsi mise en avant.
La vidéo transporte par ailleurs une multitude d’informations de l’ordre de la communication non verbale, qui sont filtrées lorsqu’une conversation tente de prendre place sur la base 
d’un texte ou d’un document multimédia.
La communication est plus fluide, plus riche et plus humaine que dans toute autre forme d’interaction à distance, et les conversations s’en ressentent.

Une approche éditoriale entre community
et workgroup management

Le rôle traditionnel du producteur et du journaliste se trouve bouleversé 
par l’arrivée, au cœur de la production, d’une communauté, et apparait comme une évidence un nouveau rôle critique, celui de community manager.

Ce dernier est le garant de l’adhésion et de la participation de la communauté 
aux programmes proposés par le producteur.

Pour le professionnel membre de la communauté, la participation demande peu d’efforts, 
tout en étant très impliquante et très fortement valorisée.

Son retour sur investissement est clair, il se valorise au sein de sa communauté tout en portant l’expertise de son entreprise.

bando-29

Concrètement

Durant 20 à 60 minutes, un plateau d’invités, castés parmi les contributeurs d’une des chaînes webTV de Webcastory ou invités par un sponsor, discutent d’un sujet.
Durant le tournage du plateau, les autres invités se détendent dans les loges, ou, si le plateau est organisé dans le Studio-Lounge de Webcastory, échangent dans l’espace multimédia.
Le plateau est animé par un journaliste ou un community manager, après une préparation faite en collaboration avec l’ensemble des contributeurs ayant préparé le sujet dans l’espace dédié sur le site web.
Sur Techtoc.tv, HRChannel ou MedicalPro, par exemple, on parle de média sociaux, d’e-marketing, d’e-commerce, 
de finance, de ressources humaines, de médical, de développement durable ou bien encore d’internet mobile.
Le ton des émissions est libre. Comme sur un plateau TV traditionnel, les invités se connaissent ou ont pris le temps de découvrir à travers les profils enrichi du site le parcours des interlocuteurs face auxquels ils seront appelé à débattre.
Mais comme les emissions ont pour objectif d’approfondir un sujet, ils recherchent de façon systématique une interaction constructive autour des idées qui émergent.
Le public, à l’image des communautés qui se retrouve autour de nos webTV collaborative, est essentiellement constitué de professionnels, principalement dans le secteur des NTIC, avec une forte présence de décideurs et de consultants.
C’est une audience fidèle, qui est à la recherche de nouvelles idées susceptibles d’avoir un impact sur leur secteur d’activité.
Ils cherchent également à mettre au point, à travers l’argumentation mise en œuvre 
par les invités sur les plateaux, leurs propres discours afin de mieux défendre leurs projets auprès de leurs clients ou de leur direction.

 Pour aller plus loin…

Fruit de trois an de développement, SoMeTank est une plateforme de gestion de webTV collaborative qui en gère tous les aspects…